Veuve-Lafontan
Maisons

Veuve Lafontan s’offre une vitrine

L’évocation de son nom invite à une balade sur les chemins d’une des eaux-de-vie les plus stylées du Bas-Armagnac. Veuve Lafontan et ses enfants, sur le domaine Le Cap blanc à Cutxan (commune de Cazaubon dans le Gers), nourrit depuis plus d’un siècle un savoir-faire qui le dispute à la tradition. Ici, les armagnacs sont élevés dans des fûts en chêne pédonculé de 200 à 400 litres. « Grâce au brûlage des pièces et au tanin du bois, explique Béatrice Mandon, qui depuis plusieurs années gère ce domaine, des arômes insoupçonnés se révèlent et explosent après maturation. »

Ce savoir-faire, Veuve Lafontan a décidé de l’évoquer au plus grand monde, de le raconter à tous les amateurs de spiritueux. Comment ? En créant un site, veuve-lafontan.fr, qui a ouvert ses pages et ses vidéos il y a quelques heures à peine. On y découvre avec beaucoup d’élégance, la Maison, sa gamme d’armagnac et ses richesses : une collection de millésimes extraordinaires depuid… 1888 ! De quoi réjouir les plus exigeants et ceux en quête d’eaux-de-vie rares.

Veuve-Lafontan profite de cette nouvelle exposition pour afficher une collection plus féminine, une option clairement affirmée par Béatrice Mandon. Le design des bouteilles est résolument sobre, les bouchons sont en verre et la déclinaison de la gamme sans fioriture. Positionnés sur un marché plutôt haut de gamme, les armagnacs Veuve Lafontan quittent leurs chais centenaires et leur bonbonne de verre -pour les plus vieux- dans un nouvel écrin. Pour une nouvelle aventure résolument plus moderne.

 

Armagnac Veuve-Lafontan
Capture d’écran du site www.veuve-lafontan.fr

 

 

 

Share Button