Reportages

Marquis de Montesquiou à la conquête des Etats-Unis

Depuis son lancement aux Etats-Unis, la marque Marquis de Montesquiou (groupe Pernod-Ricard) construit sa stratégie outre-Atlantique

Le mois de février a marqué une étape décisive dans le lancement de Marquis de Montesquiou aux Etats-Unis. Depuis la rentrée 2019, les équipes commerciales et marketing de Spirits Partners travaillent en partenariat avec un distributeur américain de renom, BCI, sur la stratégie de la construction de marque.

« Cette stratégie, analyse Bruno Gazaniol, le directeur de Spirits Partners, se concrétise aujourd’hui par deux semaines intenses à New York, Dallas, Atlanta, Houston et Seattle, qui ont été rythmées par diverses Masterclasses et d’éducation à l’armagnac ». « Ces 15 jours, poursuit-il, ont également été l’occasion de mener des rencontres clés avec le Chef Jacques Fox, installé à Houston, d’élaborer des cocktails signatures avec les bartenders de l’USBG (United States Bartenders Guild), ou encore de discuter avec les cavistes très spécialisés de Brooklyn à l’affût de produits Craft. »

Sur le fait que les marques « craft » soient si bien accueillies aux Etats-Unis, Bruno Gazaniol avance une explication : « la culture autour de l’armagnac est en pleine construction de son identité et s’inscrit dans une tendance globale de renaissance de la catégorie haut de gamme des brandies aux Etats-Unis ». Quant à Jean-François Bonneté, PDG de BCI et importateur de Marquis de Montesquiou et de Comte de Lauvia aux Etats-Unis, il note que « les tendances actuelles sur le marché des Etats-Unis s’articulent autour de l’intérêt de plus en plus croissant pour des produits de terroir, de la magie embellie de la mixologie et de la « prémiumisation » générale des spiritueux »

Pour Bruno Gazaniol, « la palette aromatique unique de l’armagnac est un réel atout exploité par les mixologues, les Chefs cuisiniers et les cavistes spécialisés. Parce que les consommateurs américains ont encore peu de connaissances sur le cognac et qu’ils sont très ouverts aux spiritueux bruns, la qualité du produit et la forme iconique de la bouteille de Marquis ont conquis leurs cœurs et leurs palais. »

« Dans un pays déjà très ouvert aux influences des brandies, l’armagnac pourrait bien être au cognac ce que le mezcal est à la tequila », lance-t-on chez Spirits Partners.

 

 

 

 

 

Share Button