Morel - Uby
Maisons

L’option jeune de Uby

« L’armagnac c’est l’origine du domaine », dit François Morel le propriétaire d’Uby à Cazaubon. Une propriété achetée par son grand-père, créée par son père et qu’il développe depuis 1995. Si François Morel a consacré ses efforts au développement de ses vins Côtes de Gascogne, il apporte beaucoup d’attention à sa gamme d’armagnacs depuis cinq ou six ans.

« Nous avons revu l’approche du produit en proposant des eaux-de-vie très souples et au nez bien calé dès le 3 ans, précise-t-il. Le 5 ans est sur l’épice, le 12 ans sur le fruit et le 20 ans offre une belle plénitude. » On l’a compris, le domaine d’Uby joue, avec les armagnacs jeunes, une carte en direction d’un consommateur… plus jeune. « Nous avons revisité nos méthodes de distillation, travaillé sur le raisins avec les cépages Ugni blanc, Folle blanche et Bacco ». Réflexion aussi sur le vieillissement avec un passage systématique et introductif en pièces neuves signées Berthomieu.

Les eaux-de-vie du domaine proviennent des 15 hectares de Bas-Armagnac landais de la propriété maternelle de Hontanx. Tous les ans, 5000 bouteilles sortent du chai d’Uby et sont commercialisées à 100 % chez les cavistes de l’Hexagone. Des produits avec lesquels François Morel et son équipe ciblent une nouvelle clientèle. « Il est important de tenir compte des nouvelles habitudes de consommation, souligne-t-il. Et notamment celle des jeunes attirés par les cocktails pour lesquels nos jeunes eaux-de-vie sont adaptées. »

Des recherches sur le marketing, sur des produits cadeaux, mais aussi des réflexions sur « comment déguster un armagnac » ou encore l’éducation des jeunes à ce type de boisson, sont en réflexion au domaine d’Uby bien décidé à (re) conquérir des consommateurs trop souvent égarés.

Share Button