Reportages

Laubade s’offre une forêt

 

Pour les 140 ans de son domaine, voilà une poignée et demi d’années, la famille Lesgourgues plantait un arbre au château de Laubade. Depuis quelques jours, elle dévoile une forêt, œuvre magnifique signée Anne-Laure Boyer, installée au cœur de l’orangerie qui jouait depuis trop longtemps les belles endormies.

Une nouvelle œuvre artistique nichée au cœur du château, à l’abri d’un chai où vieillissent les plus belles eaux-de-vie de la Maison. Cette création est le résultat d’une résidence d’artiste pour laquelle près de vingt créateurs ont candidaté et finalement offerte à une jeune femme au parcours artistique aussi riche que voyageur (Paris, Milan, mais aussi l’Espagne et le Maroc) et à l’inspiration enthousiasmante. Sa « forêt » est une invitation à entrer en rêve. Jouant sur plusieurs plans, son œuvre fonctionne comme un théâtre d’ombres, un assemblage de silhouettes.

Le visiteur se balade dans cette forêt de bois, de peintures, un œil toujours attiré vers l’extérieur et les cimes envoutantes des Pyrénées dessinées à l’horizon. Aux heures du jour, et de la nuit, la lumière se joue différemment de la création d’Anne-Laure.

Cette forêt complète un « parcours initiatique de la sculpture », que Jean-Jacques  Lesgourgues a ouvert il y a plus de trente ans : un mécénat artistique qui répond à la soif d’art moderne que l’Armagnacais et son épouse n’ont jamais pu étancher. Ce parcours de quinze étapes  nous balade, des « quatre mousquetaires » à la « serre  de glace » en passant par « ils ont bien bu », œuvre souvenir des 140 ans du château, déclinaison de l’ouverture d’esprit, du sens de l’accueil, de l’amour du beau et du bon des Lesgourgues.

Les enfants : Jeanne, Emmanuel, Denis, Arnaud, poursuivent l’aventure familiale. « Nous ouvrons un nouveau cycle de mécénat, précise Emmanuel, plus particulièrement chargé d’animer la Fondation. Nous accueillons en résidence des artistes qui communiquent et travaillent avec le personnel du domaine. » Une implication à l’image des relations humaines à Laubade. Un domaine où chacun joue sa partition, où chaque talent est souligné.

Crédit photo : Marc Adi

Share Button