Reportages

L’armagnac et les « Vignobles et découvertes »

Olivier Goujon, directeur du BNIA, vient d’être élu au conseil d’administration de la nouvelle fédération Vignobles et Découvertes. Pour y représenter le Gers, l’ensemble du vignoble gersois à travers Les Bons crus d’Artagnan et l’armagnac.

 

Créé en 2009 le label « Vignobles et Découvertes » a été mis en œuvre par ATOUT France afin de développer l’œnotourisme dans les régions viticoles et touristiques. Son objectif : que vignerons, hébergeurs, restaurants, musées, sites touristiques, acteurs du tourisme et acteurs économiques territoriaux se mettent ensemble au service de l’œnotourisme pour proposer des offres de qualité aux visiteurs de leurs régions, et faire ainsi de véritables destinations œnotouristiques pour les visiteurs.

Après 10 ans d’existence, ce label a été attribué à 68 destinations, (dont le département du Gers sous la bannière Les Bons crus d’Artagnan qui regroupe des dizaines d’entreprises labellisées), réparties sur tout le territoire et dans tous les vignobles, et permis la structuration d’une offre qualifiée de nature à répondre aux attentes des « œnotouristiques ».

Il a semblé nécessaire à ce stade de développer un outil fédérateur permettant aux destinations de se retrouver pour être plus performantes encore grâce aux échanges d’expériences, de mutualiser leurs efforts et leurs financements, leurs outils afin de mieux faire connaître le label, et ses exigences auprès du grand public.

Cette fédération avait été évoquée et souhaitée par le Secrétaire d’Etat au Tourisme, Jean Baptiste Lemoyne, et par le Président du Conseil Supérieur de l’Œnotourisme, Hervé Novelli. Ainsi vient d’éclore la FEDERATION VIGNOBLES ET DECOUVERTES.

L’objet de cette fédération est de représenter toutes les destinations, et leurs composantes, promouvoir le label afin de faire connaître au public ses exigences qualitatives, et de lui donner ainsi une meilleure lisibilité.

L’assemblée générale vient de désigner 20 administrateurs, qui ont élu leur Président Jean Luc Monteillet, et les membres du bureau. Parmi ces 20 membres, Olivier Goujon, directeur du bureau national interprofessionnel de l’armagnac (BNIA) et référent technique pour les Bons crus d’Artagnan,  qui se réjouit de représenter au niveau national l’ensemble du vignoble gersois et l’eau-de-vie gasconne : « il est important de faire partie d’une instance de ce type, précise-t-il. Notre région est une des plus actives dans le domaine de l’œnotourisme et porte de nombreux et beaux projets. »

De son côté, José-Louis Pereira, directeur du Comité départemental du tourisme et des loisirs (CDTL) du Gers, se réjouit « qu’Olivier Goujon, notre référent technique, participe au fonctionnement de cette instance. Il y représentera la destination Gers. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour tout le travail effectué par le CDT pour l’animation des appellations au niveau départemental et interdépartemental. » En effet, depuis plusieurs années Les Bons crus d’Artagnan valorise l’ensemble des appellations gersoises : Armagnac, Côtes de Gascogne, Floc de Gascogne, Côtes du Condomois, Vins de Saint-Mont, Madiran, Pacherenc de Vic-Bilh.

« L’élection d’Olivier Goujon, symbolise la synergie avec laquelle l’armagnac, le CDT et l’ensemble des appellations travaillent au développement de l’œnotourisme dans le Gers », ponctue José-Louis Pereira.

 

 

Share Button