Reportages

La curiosité de Laubade s’enrichit

En 2019 le château de Laubade lançait une trilogie de « curiosités ». La gamme s’étoffe avec un armagnac qui a terminé son épanouissement dans un fût de Sauternes.

Denis Lesgourgues le répète à l’envi : « dans notre famille, nous sommes très attachés à l’innovation ». En atteste la relance des millésimes opérée par les propriétaires du château de Laubade, la création de leur armagnathèque et, plus récemment, la série « Les curiosités de Laubade ».
Trois premières créations sont nées voilà deux ans : un 100% plant de graisse, un millésime folle blanche 2009 « passé » par un fût de whisky et un assemblage d’ugni blanc-baco qui a terminé son vieillissement dans un fût de rhum.
Voilà que la gamme s’enrichit d’une quatrième nouveauté : L’Enchanteur. Un ugni blanc récolté en 2010 puis élevé en fûts de chênes de Gascogne durant neuf ans. Ensuite, entonnage du lot dans une barrique de chêne français du Château Doisy Daëne ayant contenu le grand vin de Sauternes de l’année 2019.
« L’Enchanteur célèbre l’amitié qui lie les familles Lesgourgues et Dubourdieu (propriétaire de Doisy Daëne), se réjouit Denis Lesgourgues. Cet enchantement commence tout près de l’Adour, où naît notre eau-de-vie gasconne, pour se terminer au Ciron, cours d’eau responsable du botrytis à Sauternes. L’Enchanteur est la belle union de savoir-faire et de terroirs d’exception », dit encore l’Armagnacais.
Labellisé « eau-de-vie de vin », car l’AOC armagnac n’autorise pas la revendication du vieillissement ou affinage dans des barriques qui ont contenu autre chose que de l’armagnac, « l’idée de cet affinage est née pendant le premier confinement, sourit Denis Lesgourgues. Cela faisait longtemps que j’imaginais ce que pourrait apporter une barrique d’un Cru classé de Sauternes à nos eaux-de-vie. »
La dégustation du dernier né des Curiosités de Laubade pointe « une robe limpide et ambrée, un nez mêlant agrumes et fruits confits alors qu’en bouche l’Enchanteur offre suavité, rondeur et gourmandise ».
Moins de 600 bouteilles sont proposées à la vente, essentiellement chez les cavistes et (bientôt) dans les restaurants. Quelques marchés prioritaires pour Laubade, comme la Grande Bretagne, l’Allemagne, la Suisse, le Danemark ou encore l’Italie vont également découvrir l’Enchanteur.

Share Button