Illustration dégustation
Reportages

Delord la valeur sûre, Hourtica la confirmation

Avec trois médailles à Paris, la Maison Delord confirme la qualité de ses armagnacs. Le domaine d’Hourtica, découvert à Eauze il y a six mois, confirme avec deux médailles d’or et une d’argent.D’autres Maisons se sont illustrées avec 15 médailles d’or au total

Près de 150 ans après sa création, le concours général agricole de Paris conserve une place importante pour les produits français. Repartir de la Portes de Versailles une médaille autour du col de sa bouteille est le gage d’une belle reconnaissance pour le travail accompli et l’assurance que dès la proclamation des résultats le téléphone sonnera davantage. Nombreux sont en effet les consommateurs qui font confiance au jury parisien avant d’exercer un acte d’achat. Il en est ainsi pour les eaux-de-vie d’armagnac qui se sont soumises cette année encore à ce concours.

Avec 25 médailles, dont 15 d’or, 9 d’argent et une de bronze, et trois réservées à la Blanche, l’armagnac signe un joli millésime. 

Avec trois médailles d’or la Maison Delord signe une belle performance qui récompense un travail de plusieurs générations. L’incontournable « 25 ans », qui ne compte plus les médailles dorées, est accompagné par le millésime 1988 mais aussi par la Blanche.

Tout aussi remarquable est l’extraordinaire succès de Jean Tarbe et son domaine du Hourtica à Labastide-d’Armagnac. Le Landais n’a mis ses armagnacs en bouteille, et donc à la vente directe, qu’au printemps dernier. À l’automne, le concours élusate Les Talents de l’armagnac organisé par le BNIA faisait de son 2000 le grand vainqueur de ce concours. Si Paris décerne à ce même millésime  une médaille d’argent, deux médailles d’or récompensent ses 1995 et 1996.

Ce concours 2018 consacre également le travail de la famille Gratian et son domaine de Polignac à Gondrin. Son eau-de-vie de Ténarèze rentre de Paris avec deux médailles d’or pour son assemblage de 12 ans et son millésime 1990.

Deux médailles d’or aussi pour le Club des Marques, dirigé par Stéphane Volpato, pour le VSOP Clé des Ducs et le Hors d’âge Jean Cavé.

Très joli doublé également  pour un jeune Armagnacais, Jean-Philippe Balay du domaine de Charron à Bougue. Médaille d’or pour son 2003, médaille d’argent pour son 2004.

Les  autres médailles d’or ont été attribuées à l’armagnac Laguille à Eauze pour sa Blanche, au VSOP de Michel Baylac à Roquelaure, à la vieille réserve du domaine de Labenne à Gabarret, au 1999 du domaine de Couillohe à Labastide-d’Armagnac, au 1989 du domaine de Papolle à Mauléon d’Armagnac.

L’ensemble des résultats de ce concours 2018 : Palmares ARMAGNAC CGA 2018

Share Button