Reportages

Dartigalongue s’ouvre au « spiritourisme »

La Maison d’armagnac de Nogaro propose tout l’été des visites commentées de ses chais, de son musée et dégustation d’une sélection d’eau-de-vie

Elle est une des plus anciennes Maisons d’armagnac. Dartigalongue, née en 1838, perpétue une tradition familiale et détient un riche stock de vieux armagnacs, à l’instar de son millésime 1848 jalousement conservé dans son « paradis ».

« Darti », comme le nomme affectueusement les Armagnacais, n’est pas uniquement une entreprise qui cultive savoir-faire et tradition, elle s’adapte aux marchés (notamment avec une gamme d’armagnacs jeunes à destination des bartender) et aux attentes des consommateurs.

Sa nouvelle démarche de « spiritourisme » s’inscrit dans cette volonté.

« De juillet à septembre, explique Benoît Hillion, le directeur de Dartigalongue, nous proposons une visite de 1h30, du lundi au vendredi à 15h, incluant la visite du musée familial, des chais, et une dégustation de cinq armagnacs dont un millésimé. C’est un premier pas pour nous dans le spiritourisme. Nous espérons pouvoir développer une offre plus large les années à venir. »

Avec cette initiative, Dartigalongue offre la possibilité aux touristes, mais aussi aux locaux, de mieux connaître l’histoire de l’armagnac et plus particulièrement celle de la Maison nogarolienne. Le visiteur saura tout des cépages baco 22A, ugni blanc et folle blanche que Gislain Laffargue, le maître de chai de Dartigalongue et Benoît Hillion sélectionnent sur le terroir bas-armagnacais. Ils seront incollables sur la distillation effectuée dans des alambics continus à plateaux et se verront proposer une dégustation de cinq eaux-de-vie.

Ces visites estivales se font sur réservation.

Renseignements sur www.dartigalongue.com

Share Button