Reportages

Les Armagnacais se forment à la mixologie

Luis Inchaurraga, bartender à Madrid, a initié une douzaine d’Armagnacais à l’art du cocktail. Une consommation très tendance sur le marché actuel

À l’initiative du Bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac (BNIA), et dans la continuité des différents ateliers Armagnac-Impulsion, le Pôle Communication  de l’interprofession a proposé à Luis Inchaurraga, fondateur et directeur de la renommée école espagnole Fantastic Bar&House Mixology, à Madrid,  d’animer un atelier « Initiation à la mixologie » sur le thème de la Blanche Armagnac.

Accompagné de deux de ses barmen, Nacho Martinez et Aurora, Luis Inchaurraga a présenté les rudiments de la Mixologie mais aussi les ustensiles utiles et les différentes techniques. Puis les participants à cette masterclass ont travaillé à partir des trois méthodes de création de cocktail : le verre, le shaker et le verre à mélange.

Les opérateurs présents à cette rencontre partagent la nouvelle stratégie de communication du BNIA qui, pour séduire les millénnials, envisage de créer un club Blanche Armagnac. Avec comme objectif de cibler une catégorie plus jeune à travers une communication et des actions communes. L’union d’opérateurs sur le segment de la Mixologie « permettrait d’être plus fort,  plus crédible et enfin d’avoir des moyens plus conséquent de promotion », ont précisé les opérateurs

Des échanges avec les barmen, d’autres idées ont été émises. Comme changer la forme de la bouteille de Blanche Armagnac et son packaging pour mieux attaquer la cible. Travailler un cocktail signature, imaginer un bagpack à remettre aux barmen, ou encore un packaging verre adaptés à ma mixologie ont aussi été évoqués.

Tous ont retenu qu’au même titre que la dégustation en digestif, savoir-valoriser l’armagnac à travers le savoir-faire des nouveaux modes de consommation, le cocktail est un élément central dans les tendances actuelles du marché.

 

 

 

 

Share Button