Reportages

Des Armagnac Ambassador chinois en formations

 

Depuis lundi et jusqu’à vendredi, des Chinois peaufinent leur connaissance de l’armagnac. Ils en seront les ambassadeurs dans leur pays. A l’initiative du BNIA

 

« Déployer un programme de formations visant à promouvoir l’Armagnac par l’éducation et la formation de prescripteurs sur le marché chinois, tel est est notre projet », précise Olivier Goujon, le directeur du BNIA (Bureau National interprofessionnel de l’Armagnac).

« Nous développons déjà depuis plus de 10 ans ce type de formations autrement appelées « Armagnacs Academies », précise-t-il. Elles sont certifiantes principalement en Grande Bretagne et aux États-Unis, mais aussi en Chine ou une initiative a été menée en Octobre 2014 ».

L’Ambition est claire : « s’appuyer sur un réseau d’écoles de formation Wine&Spirits, réputées et référencées comme partenaires affiliés, et par leur biais, pouvoir expliquer l’Armagnac, former des forces de vente en chine ou même le consommateur final », dit encore le directeur du BNIA.

L’objectif affiché est tout aussi précis : « établir une base de données et une communauté de personnes formées et donc amateurs prescripteurs de l’Armagnac en Chine ».

Ce projet, porté par le Bureau National interprofessionnel de l’Armagnac, décline des formations dispensées par des écoles « accréditées » et « labellisées » par le BNIA. Celui-ci remettra aux écoles de formations, des outils, du contenu et des supports pédagogiques pour dispenser ces formations.

Depuis lundi, le BNIA accueille des représentants d’écoles chinoises. Ils seront les premiers Armagnac Ambassador et leurs écoles les premières Armagnacs Educators du BNIA.

Cette démarche pédagogique n’est qu’une étape dans la volonté d’installer, dans tous les pays cibles de l’armagnac, y compris en France, des Armagnac ambassadors.

 

Maison Dartigalongue
Armagnac Dartigalongue

 

Armagnacs Delord
Armagnac Delord

 

Maison Darroze
Armagnac Darroze

 

Armagnac Jean Cavé
Armagnac Jean Cavé

 

 

Share Button